Passer au contenu principal

Madagascar

Bienvenue à l’Espace Volontariats de Madagascar !

Madagascar joue un rôle très important dans le volontariat français. Il est l’un des tout premier pays à accueillir des volontaires avec environ 800 volontaires par an !

Retrouvez toutes les informations pour votre volontariat à Madagascar ici.

Madagascar data-lazy-src=

Le volontariat à Madagascar

En 2021 à Madagascar, France Volontaires recense environ :

  • 128 volontaires de Solidarité Internationale (VSI) ;
  • 3 volontaires sous statut Service Civique.

La situation sanitaire n’a pas permis l’accueil de bénévoles ou de stagiaires, ni la présence de Chantier de Solidarité Internationale. L’année 2022 voit le retour de toutes les activités de France Volontaires. Chaque année, France Volontaires recense environ 800 à 1000 Volontariats Internationaux d’Échange et de Solidarité (VIES).

Présente à Madagascar depuis 2011, notre équipe se tient à la disposition des acteurs du volontariat et des volontaires pour les accompagner dans la définition et la réalisation de leur mission, les aider dans leurs démarches administratives ou encore les informer sur le pays.

Nos offres de services

  • Accueil et conseil personnalisé
  • Mise en réseau
  • Information des acteurs
  • Orientation
  • Mise en relation
  • Formations spécialisées
  • Sessions d’accueil et d’information
  • Suivi et accompagnement
  • Valorisation des expériences/pratiques du volontariat
  • Ateliers thématiques et temps d’échange
  • Accès internet, documentation
  • Rencontre annuelle des volontaires
  • Afterworks des volontaires
  • Cours de Malagasy

Nos partenaires

Les structures d’accueil de volontaires à Madagascar

Les structures d’accueil de volontaires à Madagascar sont nombreuses, voici une liste non exhaustive de quelques organisations d’accueil :

  • Grandir Dignement
  • Réseau des Alliances Françaises
  • IECD
  • Ran’eau
  • Interaide
  • Graine de Bitume
  • Université Catholique de Madagascar
Les structures d’envoi membres de France Volontaires
  • La DCC
  • La Guilde
  • FIDESCO
  • Le SCD

S'installer à Madagascar

Carte d’identité

  • Localisation : Située dans la partie sud-ouest de l’Océan Indien, au sud de l’équateur et traversé par le tropique du Capricorne, Madagascar est la cinquième plus grande île du monde en superficie. Elle fait partie de l’Afrique – le canal du Mozambique, d’une largeur d’environ 400km, la séparant de l’Afrique de l’Est continentale.
  • Devise : Fitiavana, Tanindrazana, Fandrosoana (Amour, Patrie, Progrès)
  • Superficie : 587 041 km²
  • Population : 28 876 295 habitants en 2022
  • Monnaie : Ariary (MGA) ; environ 1€ = 4500 Ariary (2022)
  • Capitale administrative : Antananarivo
  • Capitale économique : Antananarivo
  • Autres grandes villes : Tamatave, Tuléar, Diégo Suarez, Fianarantsoa, Antsirabe, Majunga
  • Langues officielles : malgache, français
  • Religions : christianisme, islam, hindouisme, animisme, religion traditionnelle
  • Gouvernement : République à régime semi-présidentiel et unitaire
  • Président de la république : Andry Rajoelina (depuis janvier 2019)
  • Indice de développement humain (IDH) : 164ème sur 189 pays en 2020
  • Espérance de vie : Femme : 66 ans ; Homme : 62 ans
  • Fuseau horaire : UTC+3

Présentation générale

Climat

Madagascar est découpée en cinq zones climatiques :
Au nord et nord-ouest, la région reçoit des pluies annuelles abondantes pendant la mousson, période qui dure de décembre à avril. Le climat est de type tropical et les températures varient de 15 à 37°C ;
Sur la côte est règne un climat tropical humide et la côte est exposée aux alizés et cyclones tropicaux entre les mois de janvier et mars ;
La grande région de l’ouest de Madagascar est moins pluvieuse et se caractérise par des savanes. Les températures y varient de 6 à 37°C;
L’extrême sud de la Grande Île est très sec et les pluies sont rares. L’amplitude thermique est très élevée, allant de -6°C à 40°C. Le climat est de type subdésertique ;
Sur les hauts plateaux du centre de l’île, le climat est plutôt tempéré même si les températures peuvent baisser fortement l’hiver ;
Globalement, l’île dispose de deux saisons : la saison des pluies (saison chaude), de novembre à avril, et la saison sèche (saison fraîche), de mai à octobre.

Populations et régions culturelles

Officiellement, 18 ethnies constituent la population de Madagascar :

  • Au Nord, Nord-Est et à l’Est : Antakarana, Betsimisaraka, Antinosy ;
  • Ouest et Sud-Ouest : Sakalava ;
  • Au Sud et au Centre-Sud : Mahafaly, Antandroy, Antanosy, Bara ;
  • Au Sud-Est : Tanala, Zafimaniry, Antambahoaka, Antemoro, Antefasy, Zafisoro, Antesaka ;
  • Au centre: Betsileo, Merina, ihanaka.
Une grande richesse culturelle

Cette richesse culturelle reflète différentes vagues de populations à l’origine du peuplement de Madagascar. En effet, durant une vingtaine de siècles, Madagascar a accueilli des peuples venant d’horizons divers : Sud-Est asiatique, Afrique continentale, Moyen-Orient, Europe…
Selon les régions, des apports – notamment austronésiens, arabes, africains continentaux – sont visibles dans les pratiques culturelles.

Visas, passeports et carte de séjour

Pour tout renseignement concernant les conditions d’accès au territoire malgache, il convient de prendre contact avec l’Ambassade de Madagascar à Paris.
Une adresse est dédiée aux questions relatives à la délivrance de visa pour se rendre à Madagascar : [email protected]

Registre des Français à l’étranger

L’inscription au registre des Français établis hors de France est une démarche entièrement gratuite. À votre arrivée à Madagascar, il sera obligatoire de vous y inscrire soit en vous rendant directement au Consulat situé à côté de l’Ambassade de France.
Cette inscription vous permettra d’être tenu informé par le Consulat par SMS (sécurité, santé etc.) mais également de faciliter certaines démarches administratives.

Santé

Vous trouverez sur le site de l’Ambassade de France à Madagascar toutes les informations sanitaires et conseils importants avant d’arriver dans le pays ainsi que la liste des médecins recommandés par l’Ambassade pour la capitale et les principales villes de province.

Sécurité

Madagascar est un pays réputé paisible. Néanmoins, l’augmentation du taux de chômage et la réduction des revenus des ménages alliés à de très fortes inégalités ont conduit à une augmentation de la délinquance, particulièrement en milieu urbain.
Afin que votre séjour se déroule sans heurts, il est conseillé de prendre en considération ces quelques mesures de sécurité :

  • Ne jamais se déplacer à pied la nuit dans les grandes villes (Antananarivo principalement) ;
  • Le soir, privilégiez les sorties en groupe et partagez les taxis ;
  • Evitez les objets de valeurs visibles (bijoux, ordinateurs portables, téléphones…) ;
  • Ayez sur vous en permanence les numéros d’urgence.

Le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et sa page « Conseils aux Voyageurs » est également de bons conseils.

Pour une bonne installation à Madagascar, France Volontaires vous donne toutes les clés.

Taux de conversion

Le taux de conversion est à ce jour (juin 2022) de 1 euros = 4270 MGA (Ariary).
Pour avoir un instrument de conversion facile, cliquez ici.

Attention, si l’Ariary a remplacé le Franc Malgache (FMG) depuis 2003, il arrive fréquemment que la somme soit encore énoncée en FMG pour certaines petites transactions (marchés ou gargotes par exemple).
En cas de doute, demandez à préciser si la somme est en Ariary ou en Franc Malgache.
Aide mémo : 1 MGA = 5 FMG

À savoir

Selon votre destination, renseignez-vous sur la présence d’un distributeur dans votre lieu de mission ! Il n’y a pas de distributeurs automatiques d’argent par carte bancaire accessibles partout. Les grosses villes sont couvertes, mais les moyennes et petites villes ne le sont pas systématiquement.

Afin de faciliter certaines transactions financières, il est possible de payer via un système de mobil money lancé par certains opérateurs (ex : MVola pour Telma). Vous pouvez avoir un abonnement et payer directement depuis votre portable ou vous rendre dans un point relais (boutique, gargote) afin de faire votre transaction via ce point relais sans avoir besoin d’un abonnement.

Logement

La Kaze des Volontaires est le lieu indispensable à connaître lors de votre arrivée à la capitale. Réservée aux volontaires, bénévoles, stagiaires et amis des volontaires, cette maison d’hôte accueillante est gérée par Bodo.
La tenancière au grand sourire connaît tous les bons plans de la capitale (taxis de nuit, marchés ou boutique, plans colocations etc.) et peut, sur commande, vous préparer de délicieux plats locaux.
Une cuisine et une petite épicerie sont en libre service au sein de la maison. Idéal lorsque l’on vient juste d’atterrir de l’aéroport.
Les prix sont très avantageux et le lieu unique.

Contacts : Bodo 032 02 356 01 ou 034 17 920 50
Réservation par mail : [email protected]
Adresse : La Kaze est située dans la quartier d’Andrainarivo, dans un cadre agréable, à 25min à pied d’Analakely et à 10min en taxi be.

Transport

En taxi be : les bus locaux

C’est le moyen de transport le moins cher de la ville. Il existe plus de 50 lignes qui traversent la capitale de long en large. Pratique pour les déplacements en centre-ville, le taxi be est aussi intéressant pour sortir un peu de la ville à peu de frais quand on ne dispose pas d’un véhicule.
Ce moyen de transport a néanmoins quelques inconvénients :
Les taxis be ne circulent en ville que jusqu’à 20h au plus tard ;
Si vous êtes trop grand ou trop fort vous risquez de vous y sentir à l’étroit (préférez les places à côté ou juste derrière le chauffeur si possible) ;
Les chauffeurs conduisent parfois (souvent ?) dangereusement au point que certains prétendent qu’ils ont troqué leur permis de conduire contre des permis de chasse.
Le prix de la course se situe entre 500ar et 1200ar selon la longueur du trajet et vous trouverez une carte des lignes de bus dans le Tana guide que l’on trouve en vente à la Chambre de Commerce et d’Industrie ainsi qu’à l’Office Régional de Tourisme d’Antananarivo (Ortana).

En taxi

Indispensable la nuit pour se déplacer en ville. 3000Ar minimum le trajet et jusqu’à 40.000Ar pour un aller à l’aéroport d’Ivato par exemple.
Le taxi kely est plus direct et souvent plus rapide que le taxi be, il peut faire des petits détours pour éviter les gros embouteillages, et ne s’arrêtera pas pendant de longues minutes pour se remplir. Enfin, le chauffeur peut répondre à vos questions ou vous aider à vous familiariser avec la langue malgache. Vous pouvez également louer un taxi à la journée ou à la demi-journée.

En moto ou en scooter

De nombreux volontaires se déplacent en moto ou en scooter pour éviter les embouteillages. Attention ! Les panneaux sont inexistants, la circulation assez anarchique, les trous sur la chaussée nombreux et la pollution très présente. Il ne faut jamais rouler vite, porter un casque intégral, des gants ainsi qu’un masque filtrant pour la pollution.

Payer son eau et son électricité

La société publique JIRAMA (JIro sy RAno Malagasy) gère l’alimentation en eau et en électricité dans le pays.
Après réception de la facture, le locataire doit aller payer sa consommation mensuelle au guichet le plus proche de la JIRAMA. Il est également possible de payer sa facture par M’Vola (Service de paiement à distance via le réseau de téléphonie mobile).

Téléphoner

L’indicatif téléphonique pour Madagascar est le 00261.
Pour appeler de France, il faudra donc composer le ‘00261’ suivi du numéro malgache.
Pour les lignes de téléphone mobile : 3 opérateurs se partagent le marché TELMA Telma, AIRTEL Airtel, ORANGE Orange.
Pour les téléphones mobiles, il y a deux systèmes de tarification:
Prépayée : La puce coûte environ 3.000 Ar (téléphone non compris) puis le téléphone peut être rechargé par carte que l’on trouve très facilement partout (dans la rue/dans les épiceries, les boutiques de l’opérateur)
Post-payé (forfait) : L’opérateur AIRTEL Airtel est à conseiller pour les Vvolontaires en brousse car il possède le réseau le plus étendu.

Connexions internet

Il existe à Madagascar 5 fournisseurs d’accès Internet : Telma, Airtel, Orange, Moov, Blueline.
Les deux moyens de connexions sont :
La Connexion 3G via une Clé USB : transportable partout, rechargeable ou illimité, elle ne nécessite qu’une clé USB ;
L’ADSL (à partir d’une ligne téléphonique fixe).
Le tarif minimum pour une connexion illimité est à 120.000 Ar/mois.
Le réseau des cybercafés se développe dans le pays avec des tarifs variant en moyenne de 10 à 50Ar la minute.
Equipé d’une connexion et d’ordinateurs disponibles, l’Espace Volontariats est également un lieu ouvert à tous les volontaires de passage souhaitant travailler ou se connecter.

Besoin d’aide ? De plus d’infos ?

Contactez la Chargée d’Appui au Développement des Volontariats de l’Espace Volontariats par mail: [email protected] ou via Facebook Espace Volontariats Madagascar

Contact

Questions liées à la Représentation Nationale de France Volontaires Madagascar

Lovasoa RATSIMBA

Représentant National de France Volontaires à Madagascar
Mail : [email protected]
Tel : 034 02 028 22

Questions liées à la mise en relation, le conseil, l’orientation et les informations pratiques

Tiana RAKOTOMALALA

Chargée d’Appui au Développement des Volontariats
Mail : [email protected]
Tel : 034 02 028 24

Questions liées au suivi des volontaires de France Volontaires

Niry RAMARIJAONA

Chargé de Suivi des Volontaires
Mail : [email protected]
Tel : 034 02 028 23

Portraits de volontaires

Témoignages

Après un parcours universitaire en ingénierie culturelle, Cassie s’est engagée en Volontariat de Solidarité Internationale à l’Alliance française de Diego-Suarez, en 2018. Une mission qui donne du sens à sa fonction de directrice adjointe, chargée de la culture et de la communication pour œuvrer à la démocratisation des pratiques culturelles, à Madagascar.

Cassie
Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Affectée à Madagascar pour une mission de Volontariat de solidarité Internationale depuis plus de deux ans, Mathilde est en charge des instruments de financement de la coopération, comme le programme Interreg V Océan Indien, géré par l’antenne de la Région Réunion. Sa mission : développer et soutenir les synergies entre La Réunion la Grande Ile dans les secteurs de l’innovation, de l’éducation, sur le volet économique ou encore touristique.

Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Yoann, Saint-Pierrois de 34 ans, est Responsable Génie Rural au sein de l’Association Agrisud International dans la région Anôsy, au sud-est de Madagascar. Pendant 3 ans, il a été volontaire au sein du GRET pour accompagner les travaux de l'opération Kéré, en 2008. Une expérience unique qui a aussi changé sa vie ! Il raconte.

Prête à quitter Madagascar après 2 ans et 3 mois de mission, Perrine nous partage ce qu’elle a vécu durant son engagement en tant que volontaire de solidarité internationale auprès de l’ONG Ran’eau. Intégration, défis et souvenirs… voici son témoignage.

Les partenaires de France Volontaires à Madagascar