Passer au contenu principal
Publié le 07 août. 23

Chargé.e d’appui à la sécurité alimentaire et développement des projets (H/F)

Localisation Afrique, Tchad
Cette mission est proposée par La DCC
Thématique
Durée de la mission
  • 31 octobre 2023
  • Site La DCC

    Motivé par la solidarité internationale auprès des plus démunis ? Envie de partager tes compétences et ton savoir-être, dans la réciprocité, avec les équipes du partenaire local ? Prêt à vivre une expérience interculturelle, humaine, et spirituelle parfois décapante ? Cette annonce est pour toi !

    Projet

    Le/la volontaire travaillera auprès d’une ONG qui a objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations en milieu rural par la promotion des initiatives locales de développement. Elle travaille notamment dans différents domaines ; la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement, l’accompagnement de dynamiques locales de développement et également sur des actions d’urgences en faveurs des personnes en situation de crise.

    Actuellement l’ONG intervient dans neuf provinces du Tchad à travers trois projets de développement et un projet d’urgence. L’organisation est aujourd’hui reconnue comme un acteur légitime du développement.

    Le Projet de Renforcement de la Productivité des Exploitations Agropastorales Familiales et Résilience (RePER), fondé sur une approche globale d’intervention basé sur le « faire faire » et le « faire avec » s’inscrit dans une logique d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les revenus des ménages ruraux dans dix départements des provinces du Guéra, Batha, Hadjer Lamis, Chari Baguirmi et Salamat.

    La mission du volontaire intervient dans le cadre du programme Volontaires pour la Grande Muraille Verte. Le programme Volontaires pour la Grande Muraille Verte lancé en septembre 2022 a pour ambition de renforcer la contribution du volontariat aux initiatives menées dans le cadre de la Grande Muraille Verte. Cette initiative constitue un cadre innovant pour l’engagement volontaire des citoyens africains et français, particulièrement de la jeunesse. Les dispositifs nationaux de volontariat dans les pays concernés doivent contribuer à encadrer et développer ces engagements.

    Prévu pour une durée de 24 mois, sa mise en œuvre par l’opérateur France Volontaires avec le soutien de la Délégation pour la société civile, l’engagement citoyen et la jeunesse (DGM/CIV) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, visera spécifiquement à :

    ·         Accroitre le déploiement de volontaires travaillant sur les enjeux de lutte contre la désertification ;

    ·         Développer la prise de conscience des jeunesses sur les enjeux liés au changement climatique ;

    ·         Faire circuler et renforcer les compétences des acteurs engagés sur le projet GMV ;

    ·         Consolider les liens de coopération entre organismes et réseaux.

    Ta mission, tes activités

    Le/la volontaire sera amené à :

    • Appuyer techniquement dans la conception des outils et méthodes de mise en œuvre des projets
    • Aider les coordinateurs techniques dans la mise en œuvre des programmes
    • Participer, avec les coordonnateurs techniques, au développement des outils de collecte et d’analyse des données : Kobo collect, ODK collect, SPSS…
    • Soutenir les coordonnateurs techniques dans l’encadrement des superviseurs et animateurs : techniques d’animation en milieu rural, SIG, suivi-évaluation des activités, lutte contre le changement climatique et la mise en place des aménagements hydro agricoles ainsi que les magasins de stockage
    • Conception de cadres de références pour l’amélioration de la résilience de la sécurité alimentaire aux risques de catastrophes et changements climatiques à l’échelle locale
    • Mener des actions de sensibilisation et d’éducation environnementale
    • Appuyer, conseiller, analyser ou apporter un regard sur la mise en œuvre des projets actuels
    • Faire des propositions des thèmes dans les domaines de l’Agrosylvopastorale pour renforcer les capacités du personnel : les supports de présentation
    • Faire un répertoire des bailleurs pour une base des données
    • Participer aux avis et appels d’offres pour une diversification des financements
    • Concevoir et rechercher des financements sur la base des projets innovants
    • Participer aux réunions des clusters sécurité alimentaire et ateliers de formations

    Conditions du volontariat

    • Disponibilité pour 1 à 2 ans
    • Solide formation avant le départ, et suivi tout au long de la mission par la DCC
    • Billet d’avion aller-retour
    • Hébergement et frais de nourriture
    • Indemnité mensuelle pour vivre simplement auprès des populations locales
    • Protection sociale complète, assurance rapatriement et assurance responsabilité civile cotisation à la retraite auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse.

    Compétences et profil souhaités

    • Partir dans un esprit de solidarité et de service ;
    • Profil généraliste de niveau Master (gestion de projet, économie rurale, agronomie, relations internationales, coopération internationale et développement local, etc.) ;
    • Au moins quelques expériences dans les domaines agrosylvopastorales et dans les questions liées aux changements climatiques ;
    • Fortes compétences méthodologiques, notamment en gestion et suivi de projet de développement
    • Avoir des capacités en matière de planification et d’organisation ;
    • Capacité rédactionnelle ;
    • Expertise liée plus ou moins aux questions du changement climatique, de l’agroforesterie et de l’écologie ;
    • Curiosité et autonomie ;
    • Capacité d’adaptation aux évolutions de l’environnement.

    La DCC, ton organisme d’envoi

    Agréée par l’État, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) est le service du volontariat de solidarité internationale de l’Église catholique en France. Elle propose un volontariat de compétence, dans un esprit de solidarité et d’ouverture spirituelle. Ouverte à tous, elle accompagne chaque année plus de 400 volontaires dans 50 pays au service de projets initiés par des partenaires locaux dans tous les domaines du développement. La DCC organise la formation et la préparation au départ des volontaires. Elle assure leur suivi pendant la mission et à leur retour.

    Comment candidater

    Télécharge le Dossier de candidature sur ladcc.org et renvoie-le avec ton CV à [email protected] en précisant dans l’objet de ton mail la référence de cette offre = FV-P231031

    Dans chaque domaine de développement la DCC dispose de nombreuses offres. Il pourra être proposé au candidat une autre mission en rapport avec ses compétences et les besoins des partenaires locaux.

    Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site https://ladcc.org/

     

    Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à candidatures@ladcc.org


    Vous pouvez postuler à ce poste et à d'autres en utilisant votre CV en ligne. Cliquez sur le lien ci-dessous pour soumettre votre CV en ligne et envoyer votre candidature par e-mail à cette organisation.