Passer au contenu principal

Côte d’Ivoire

Bienvenue à l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire !

France Volontaires Côte d’Ivoire accompagne le volontariat français dans sa diversité de dispositifs et d’acteurs.

Découvrez les actualités, les informations et les conseils concernant le volontariat en Côte d’Ivoire pour préparer au mieux votre mission et votre séjour dans le pays.

Côte d’Ivoire

Le volontariat en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire reconnaît le volontariat comme facteur de développement et de cohésion. C’est un pays à fort potentiel pour la promotion et le développement des missions de volontariat.  De nombreux volontaires sont présents, essentiellement dans la région des Lagunes, à Abidjan. Les principaux domaines de missions sont l’action sociale, l’éducation et l’environnement.
Les différentes formes d’engagements sont regroupées dans la famille des VIES (Volontaires internationaux d’Échanges et de Solidarité).

Chaque année en Côte d’Ivoire, France Volontaires recense environ :

  • une soixantaine de Volontaire de Solidarité Internationale (VSI)
  • une vingtaine de volontaires sous statut Service Civique
  • de nombreux stagiaires et bénévoles en associations
  • entre 60 et 130 volontaires en chantiers internationaux (avant la crise sanitaire de 2020)
  • une dizaine de volontaires d’échanges et de compétences
Répartition des VIES en Côte d’Ivoire en 2021

 

Présente en Côte d’Ivoire depuis 2012, notre équipe se tient à la disposition des acteurs du volontariat et des volontaires pour les accompagner dans la définition et la réalisation de leur mission, les aider dans leurs démarches administratives ou encore les informer sur le pays.

Nos offres de services

  • Accueil et conseil personnalisé
  • Mise en réseau
  • Information des acteurs
  • Orientation
  • Mise en relation
  • Formations spécialisées
  • Sessions d’accueil et d’information
  • Suivi et accompagnement
  • Valorisation des expériences/pratiques de volontariat
  • Ateliers thématiques et temps d’échange
  • Accès internet, documentation
  • Adresses, bons plans et lettr’info
  • Rencontre annuelle des volontaires
  • Sorties découverte
  • Cours de dioula et de nouchi

Nos partenaires

Les structures d’accueil de volontaires en Côte d’Ivoire

Les structures d’accueil de volontaires en Côte d’Ivoire sont nombreuses, voici une liste non exhaustive de quelques organisations d’accueil :

  • Arche de Bouaké (ASCCI)
  • Association Imagine le Monde (AIM)
  • Claire Amitié
  • Comman-Ya
  • Empow’Her
  • Institut Européen de Coopération et de développement (IECD)
  • Les Orchidées Rouges
  • Life On Land
  • MESAD
  • Moi Jeu Tri
  • Wild Chimpanzee Foundation (WCF)
Les structures d’envoi membre de France Volontaires
  • La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC)
  • Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF)
  • FIDESCO
  • La Guilde Européenne du Raid
  • Médecin du Monde
  • Le Service de Coopération au Développement (SCD)
  • Solidarité Laïque

S'installer en Côte d’Ivoire

Carte d’identité

  • Nom officiel : République de Côte d’Ivoire
  • Nature du régime : Démocratie
  • Chef de l’État : Alassane OUATTARA, Président de la République (en fonction depuis le 06 mai 2011, réélu aux dernières élections présidentielles de 2020)
  • Capitale politique : Yamoussoukro
  • Capitale économique : Abidjan
  • Villes principales : Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, Daloa, San-Pedro, Korhogo, Man, Abengourou
  • Langue officielle : français (+ une soixantaine de langues locales dont la principale est le dioula)
  • Monnaie : franc CFA (100 francs CFA = 0,15 €)
  • Fête nationale : 7 Août
  • Population : 29 389 150 millions d’habitants en 2022 (près de 22% de la population est étrangère) 
  • Taux d’alphabétisation (+ 15 ans) : 47 %
  • Religion : pluriconfessionnel (42% de musulmans, 34% de chrétiens, une certaine proportion d’animistes)

(Sources : Banque mondiale, Centre de Recherche International de Sciences Po)

Présentation générale

La République de Côte d’Ivoire, est un pays d’Afrique occidentale, membre de l’Union Africaine et de la CEDEAO. D’une superficie de 322.462 km², elle est limitée au nord par le Mali et le Burkina, à l’ouest par le Libéria et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’Océan Atlantique.

Entre le Tropique du Cancer et l’Equateur, la Côte d’Ivoire bénéficie d’un climat tropical humide. Les saisons sèches et humides alternent avec une température de 28°C en moyenne. Ce climat favorise le développement d’une végétation luxuriante dans le Sud tandis que le Nord du pays est couvert de savanes plus ou moins boisées. Le relief, essentiellement constitué de plaines et de plateaux, est peu accidenté exception faite de l’Ouest du pays où le Mont nimba culmine à 1752 mètres.

La Côte d’Ivoire constitue une véritable mosaïque de populations, car on y dénombre plus de 60 ethnies différentes qu’on peut regrouper en quatre grands groupes (selon les critères linguistiques) :

  • le groupe Mandé, localisé dans le Nord-Ouest du pays,
  • le groupe Krou, au Centre-Sud et au Sud-ouest,
  • le groupe Gour (Voltaïque) au Nord et au Nord-Est,
  • le groupe Akan à l’Est, au Centre et au Sud-Est.

Avec un PIB de plus de 61 milliards de dollars en 2020, la Côte d’Ivoire constitue la première force économique d’Afrique de l’Ouest francophone avec une croissance économique dynamique et stable depuis 2012. Elle exerce ainsi une grande influence sur la région. Pays essentiellement agricole, la Côte d’Ivoire est premier producteur de cacao au monde.

Visas, passeports et carte de séjour

Le passeport en court de validité est obligatoire pour l’entrée en Côte d’Ivoire. Les ressortissants français munis d’un passeport ordinaire ou officiel sont soumis à l’obligation de visa biométrique ou du e-visa (délivré directement à l’arrivée à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny).

La demande de visa doit être directement adressée à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France par l’intermédiaire du site Internet SNEDAI.

La demande de e-visa est la procédure la plus simple et rapide. La demande (paiement de 73€, transmission et validation du dossier) se fait intégralement en ligne sur le site de la SNEDAI. Un reçu permet de récupérer le visa directement à l’arrivée en Côte d’Ivoire, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny.

Pour les volontaires français dont la mission est égale ou inférieure à six mois, il est recommandé de demander le visa de trois mois puis d’effectuer un renouvellement du visa pour trois mois une fois sur place.

Pour les volontaires français dont la mission est supérieure à six mois, il est recommandé de demander le visa de trois mois puis de demander la carte de résident une fois sur place.

La carte de résident biométrique est valable 5 ans. Elle coûte 35 000 FCFA pour les « coopérants français », dont les volontaires français font partie. Les volontaires doivent alors se rapprocher de l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire pour obtenir l’attestation administrative prouvant le statut de coopérant français.

NB : À noter qu’en raison de l’accord cadre liant France Volontaires à l’État ivoirien, l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire est en mesure de fournir une attestation qu’aux VSI dont la structure d’envoi est membre de France Volontaires ainsi qu’aux services civiques.

Liste des documents à fournir pour la demande de carte de résident.

Enregistrement au Consulat

Dès votre arrivée en Côte d’Ivoire, il est vivement recommandé d’accomplir les formalités d’enregistrement sur le Registre des Français établis hors de France, auprès du Consulat de France. Cette formalité est simple et gratuite. Elle permet de faciliter l’accomplissement des formalités administratives, de recevoir des informations et d’être recensé dans le plan de sécurité du consulat de France. Pour vous inscrire, vous devez justifier votre identité, votre nationalité française et votre résidence en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, il est recommandé de s’inscrire également sur Ariane, le service d’information pour la sécurité des Français de l’étranger, qui permet de recevoir en temps réel par mail et/ou texto les informations et recommandations de l’Ambassade en matière de sécurité.

Pour plus d’informations rendez-vous sur : La France en Côte d’Ivoire

 

Santé

Avant tout départ, il convient de consulter un médecin traitant ou un centre de conseils aux voyageurs afin de faire le point sur vos vaccinations et vérifier votre état général de santé.

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. Il est également conseillé d’être vacciné.e contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (un vaccin regroupant les 3 vous a probablement déjà été fait étant enfant, mais il est recommandé de faire un rappel tous les 10 ans), l’hépatite A et B (France Volontaires demande obligatoirement ces deux vaccins à ses volontaires) et la fièvre typhoïde.

En Côte d’Ivoire, il convient de faire particulièrement attention au paludisme et aux maladies diarrhéiques. Pour éviter toutes maladies de ce type, il est conseillé de :

  • boire uniquement de l’eau en bouteille ou bouillie,
  • se laver régulièrement les mains,
  • bien nettoyer ses fruits et légumes avec de l’eau filtrée,
  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits (faire attention à la qualité des viandes,
  • laitages, œufs et leurs produits dérivés non cuits),
  • ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue,
  • éviter les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).

Pour se protéger du paludisme, le recours à des mesures de protection individuelle s’impose (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…). Un traitement prophylactique préventif est également recommandé pour les courts séjours en Côte d’Ivoire (sur ordonnance de votre médecin).

Vous trouverez les pharmacies dans tous les quartiers de la ville. Dans chaque ville et zone de quartier, il existe un système de rotation des pharmacies de garde. Pour les missions en brousse, prévoir une boite à pharmacie. Pour connaître la liste des pharmacies de garde les plus proches de chez vous, vous pouvez passer par le service Orange (103F CFA par consultation) : appelez le 712 à partir d’un mobile Orange et suivez les instructions du serveur vocal ou composez le #124*11113#.

Sécurité

Il est recommandé aux ressortissants français de passage en Côte d’Ivoire de s’inscrire sur Ariane (service d’information pour la sécurité des français de l’étranger qui permet de recevoir en temps réel par mail et/ou texto les informations et recommandations de l’Ambassade en matière de sécurité) et de consulter le bulletin d’information et de sécurité hebdomadaire mis en ligne sur le site Internet du consulat.

La situation post crise du pays exige le strict respect des consignes élémentaires de vigilance et de prudence, surtout en province en raison de la présence possible de délinquants appelés « coupeurs de route » sur certains axes. Il est aussi recommandé de suivre les indications pouvant être données par les forces de l’ordre, notamment à l’occasion du passage d’un barrage.

Dans le contexte des attentats de Grand-Bassam en 2013, il convient de tenir compte de la menace terroriste régionale sur les pays d’Afrique de l’Ouest.

Il convient par ailleurs de rester vigilant en ce qui concerne les arnaques à la carte bancaire, la sécurité routière et la drogue (trafic, consommation, …) qui est strictement prohibée et punie en Côte d’Ivoire.

Plus qu’un ensemble de consignes, la sécurité est un état d’esprit qui consiste à ne pas tomber dans la paranoïa ni dans la routine mais à s’informer, observer et analyser le contexte local (environnement direct au moment présent) et global (actualité nationale, internationale, histoire du pays) pour adopter une attitude adéquate. N’hésitez pas à poser des questions pour recouper les informations et savoir comment agir.

Pour une bonne installation en Côte d’Ivoire, France Volontaires met à votre disposition Le guide des volontaires en Côte d’Ivoire. Source d’information précieuse, ce guide vous permettra de vous familiariser avec votre pays d’accueil. Il contient de nombreuses informations concrètes et pratiques afin de vous aider à préparer avec plus de sérénité votre projet d’expatriation et à faciliter votre insertion durant vos premières semaines en Côte d’Ivoire et durant votre séjour.

Vous y trouverez des informations concernant :

  • le logement,
  • les transports,
  • l’eau, le gaz et l’électricité,
  • l’abonnement téléphonique et Internet,
  • l’argent et le coût de la vie,
  • le permis de conduire,
  • les jours fériés,
  • les indispensables à prendre dans ses bagages,
  • des conseils et astuces de volontaires.

Contact

Daro N’DIAYE

Représentant national Côte d’Ivoire
[email protected]

Souleymane SANGARE

Chargé d’appui au développement des volontariats
[email protected]

Sarah COULAUD

Chargée de communication, des relations partenariales et de l’animation du réseau des volontaires
[email protected]

Contacter l’équipe

[email protected]

Portraits de volontaires

Témoignages

Cette mission m’a permis de comprendre encore davantage combien l’enseignement se fonde avant tout sur une relation de confiance et d’humanité.

Marine
Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Pour celles et ceux qui veulent travailler dans le domaine de la solidarité internationale, le VSI est une super porte d’entrée.

Agathe
Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Je suis fier d’avoir formé les équipes. En effet, je n’avais jamais été formateur, mais je suis content d’avoir commencé à l’apprendre, cela me sera probablement utile dans l’avenir.

Simon
Service Civique

Les bons comme les mauvais côtés de cette expérience m'ont aidé à me découvrir.

Mouskéba
Service Civique

Même avec peu de moyens, on peut construire quelque chose tant que l’on est unis.

Louise et Hugo
Service Civique

Voir le sourire des enfants et leur excitation lors des activités a été une source de motivation constante pour moi.

Rémi
Service Civique

"Le principal projet sur lequel j’ai travaillé se nomme « Brisons le silence ». Il a pour but de parler des sujets tabous et faire tomber cette barrière."

Vicky
Service Civique

Soyez ouvert car c'est comme ça que vous arriverez à découvrir le pays et à avoir des souvenirs plein la tête !

Chelsea
Service Civique

Je n’oublierai jamais la prise de conscience et la reconnaissance des personnes qui ont pris part aux activités auxquelles j’ai participé durant ma mission. Je me suis rendue compte de l’impact que mes missions pouvaient avoir sur la population.

Marine
Service Civique

On a échangé des savoirs-faire, comment nous on fait, comment eux ils font et on regarde et on trouve des méthodes conjointement. C’est super intéressant.

Dominique et Patrice
Chantier international

Les partenaires de France Volontaires en Côte d'Ivoire