Passer au contenu principal

Vanuatu

Bienvenue à l’Espace Volontariats du Vanuatu !

 

 

 

 

© Groovy Banana

Vanuatu

Le volontariat au Vanuatu

Lancé en 2012, en partenariat avec le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, le Programme du Service de Volontariat Océanien (PSVO) est fondé sur 2 grands objectifs :

  • Contribuer à la construction identitaire et citoyenne des jeunes Calédoniens et au développement de leurs compétences
  • Contribuer à l’intégration de la Nouvelle-Calédonie dans son espace régional en favorisant les échanges.

Il repose sur la mobilisation de volontariats complémentaires : chantiers internationaux, Service Civique International et VSI, et sur la construction d’un dispositif local d’accompagnement des engagements. Les missions se déroulent en partie dans les pays de la Nouvelle-Calédonie (Vanuatu, Fidji, Tonga) mais également dans d’autres régions du monde (Maroc, Tunisie, Egypte, Cambodge, Madagascar, etc.)
Depuis 2013, plus de 200 jeunes ont bénéficié de ce programme. Le Vanuatu est le pays ayant accueilli le plus de volontaires du programme.

Le bureau France Volontaires au Vanuatu, ouvert à Port-Vila depuis 2012 se tient à la disposition des acteurs du volontariat et des volontaires pour les accompagner dans la définition et la réalisation de leur mission, les aider dans leurs démarches administratives ou encore les informer sur le pays.

Nos offres de services

Pour les volontaires signataires d’un contrat avec France Volontaires
  • Accompagnement dans les démarches administratives (obtention de visa et enregistrement consulaires)
  • Un séminaire d’accueil
  • Cours de langue bichelamar
  • Atelier de sensibilisation à l’interculturalité
  • Conseils sécurité-santé
  • Mise en réseau avec d’autres volontaires sur place
Pour les associations
  • Appui au montage de projets et à la recherche de financements
  • Conseils pour choisir le dispositif de volontariat le plus approprié
  • Mise en relation avec des structures d’envoi
  • Formations à l’accueil et au suivi des volontaires
  • Suivi de la mission des volontaires

Nos partenaires

Structures d’accueil
  • VASANOC (Vanuatu Association of sports and national olympic commitee)
Structures partenaires
  • MDEF du Vanuatu
  • CAFV – Club des affaires France / Vanuatu
  • Université nationale de Vanuatu
  • Vanuatu chamber of commerce and industry

S'installer au Vanuatu

Le Vanuatu ou République du Vanuatu est un archipel composé de plus de 80 îles pour la plupart d’origine volcanique
Le Vanuatu est un état d’Océanie situé en Mélanésie, dans le sud-ouest de l’Océan Pacifique, dans la mer de corail. Le pays est situé au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à l’ouest des Fidji et au sud des iles Salomon.

Carte d’identité

  • Superficie : 14765 km2, 6 provinces
  • Capitale : Port-Vila (île d’Efaté)
  • Autre grande ville : Luganville (île d’Espiritu Santo)
  • Population : 286 429 habitants (en 2016)
  • Devise : Vatu Vanuatais (VUV) – 1€ = environ 130 VUV = 130 CFP
  • Langues officielles : bichelamar, Anglais, Français
  • Langues : Le Vanuatu est le pays qui concentre la plus grande densité de langues au monde. Plus de 130 langues sont recensées
  • Religions : Chrétienne majoritairement (catholique, protestant, presbytérien…)
  • Régime politique : République parlementaire
  • Date de l’indépendance : 30 juillet 1980
  • Fuseau horaire : + 10 h en été, + 9 h en hiver par rapport à la France. Même fuseau horaire que la Nouvelle-Calédonie
  • Indicatif téléphonique +678

Présentation générale

En 1774, ces îles du pacifique sont découvertes par James Cook qui les nomme « Nouvelles-Hébrides ». Ce pays change de nom après son indépendance en 1980 pour s’appeler le Vanuatu. Le Vanuatu est un état d’Océanie situé en Mélanésie, dans le sud-ouest de l’Océan Pacifique, dans la mer de corail. L’archipel est composé de plus de 80 îles pour la plupart d’origine volcanique. Le pays est situé à 1750 kilomètres à l’est de l’Australie, au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à l’ouest des Fidji et au sud des îles Salomon. Il fait partie du Commonwealth.

Visas, passeports et carte de séjour

Inscrivez-vous sur le portail Ariane.
Une fois vos données saisies sur Ariane :

  • Vous recevrez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie
  • Vous serez contacté en cas de crise dans votre pays de destination
  • La personne contact que vous aurez désignée pourra également être prévenue en cas de besoin
Séjour de plus de 3 mois

En complément de l’inscription sur le portail Ariane effectuée avant le départ, il est fortement recommandé de signaler votre présence au Consulat de France. Les volontaires, signataires d’un contrat avec France Volontaires, sont accompagnés par l’équipe sur place pour ces formalités.

Vous pouvez prendre rendez-vous au consulat en vous rendant sur le site de l’ambassade de France au Vanuatu : [email protected]
Consulter les pièces à fournir sur www.ambafrance-vu.org.

Pour l’obtention de la carte consulaire, le dossier demandé doit être impérativement au complet.

Obtenir un visa

Si le volontaire est encadré dans le cadre d’un dispositif, il doit exercer sa mission sous couvert d’un visa de catégorie spéciale qui devra être valide toute la durée du contrat. Ce visa est délivré par le Directeur du Département de l’Immigration devra être demandé au préalable de l’arrivée du volontaire sur le territoire.

En outre, sous réserve de satisfaire aux critères d’accès au territoire définis par la loi (solvabilité, absence d’antécédents judiciaires graves, etc.), les membres directs de la famille d’une personne qui a reçu un visa « spécial » peuvent également se voir attribuer le même type de visa que le titulaire pour une durée de séjour identique à celle qui a été accordée à celui-ci.

Pour les volontaires signataires d’un contrat avec France Volontaires, le bureau de Port-Vila prend en charge ses formalités.

Santé 

Vous trouverez sur le site de l’Ambassade de France au Vanuatu toutes les informations sanitaires et conseils importants avant d’arriver dans le pays ainsi que la liste des médecins recommandés par l’Ambassade pour la capitale et les principales villes de province.

Consignes de bases sanitaires
  • Le rapatriement est recommandé pour tout acte chirurgical.
  • Un problème de santé aux apparences bénignes peut rapidement se compliquer. Il faut donc être vigilant à chaque symptôme et ne surtout pas laisser les plaies s’infecter. Consulter un médecin aux premiers risques de complications
  • Les infections sexuellement transmissibles sont très présentes au Vanuatu. Adopter un comportement sexuel adapté et responsable. Toute mesure de prévention est recommandée, notamment le port du préservatif.
  • Maladies transmises par le moustique : des cas de paludisme sont constatés mais jugés résidentiels. Des épidémies de dengue sont récurrentes, y compris à Port-Vila. La prévention individuelle repose donc sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques.
  • En cas d’affectation en dehors d’Efaté, prévoir un kit de premiers soins à garder complet et à réapprovisionner si besoin lors de tes déplacements sur Port-Vila ou Luganville.
Mesures d’hygiène alimentaire
  • L’eau est potable à Port-Vila et à Luganville. Dans les autres localités, il est recommandé de : ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées, ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant).
  •  Certains poissons de récifs peuvent être contaminés par la ciguatera (aussi appelé « gratte »). Eviter de manger les poissons de récifs prédateurs, bien se renseigner auprès des habitants avant de consommer du poisson de récif.
Les vaccins
  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées. Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles
  •  La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée.
  •  Il est vivement conseillé d’être vacciné contre : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B (selon conditions d’hygiène et durée du séjour).
  •  La vaccination antituberculeuse est également souhaitable

Sécurité

Le Vanuatu est un pays réputé paisible. Toutefois, le pays est particulièrement exposé aux risques naturels, étant situé sur un arc volcanique majeur (qui provoque éruptions, séismes et potentiellement tsunamis), et dans une zone cyclonique importante. Pour toutes ces raisons, il est considéré par le World Risk Index comme le pays le plus exposé aux risques naturels au monde. Une partie de ces risques sont cependant prévisibles et le Vanuatu dispose d’un système et d’outils de suivi météorologique très efficace et élaboré. De plus, la population y est habituée et préparée ; de même, le bâti est bas, ce qui limite la dangerosité sismique.

Au-delà, il n’y a pas de risques majeurs, contexte relativement sécuritaire. Pays indépendant depuis 1980, le Vanuatu connait une politique turbulente mais pacifique. Les crimes graves et troubles sociaux sont très rares. Toutefois, l’on constate une augmentation des incivilités et délits mineurs ces dernières années à Port-Vila, particulièrement vols dans les domiciles et agressions envers les femmes. Adapter votre comportement en fonction de l’évaluation de la situation. Mais garder à l’esprit qu’une situation peut vite dégénérer, particulièrement dans des contextes alcoolisés.

Vous pourrez constater dès votre arrivée la réputation très accueillante et méritée de la population ni-vanuataise. En 2006, d’après un classement international, le Vanuatu était l’endroit sur terre où les personnes étaient les plus heureuses.

Port-Vila, la capitale du pays s’est considérablement développée ces dernières années. Les infrastructures, services disponibles et conditions de vie sont donc très différentes entre la capitale et le reste du pays. Les risques ne sont donc pas les mêmes et les précautions doivent être adaptées au contexte dans lequel vous exercerez votre mission.

Dans tous les cas, n’oubliez jamais que votre sécurité dépend d’abord de vous, de votre comportement sur le terrain et de votre adaptation en fonction de la situation et des risques.

Risques géographiques et climatiques

Les autorités émettent des consignes adaptées au niveau d’alerte en cas de risque de catastrophes naturelles, via le site du Vanuatu Meteorological and Geological Department (en anglais) , ainsi que sur leur page facebook (à « liker » et suivre).

La page facebook de l’Ambassade de France au Vanuatu traduit et transfère également l’information.

Le Vanuatu étant un pays fortement exposé aux risques naturels, il est important d’être informé sur les gestes à avoir si une alerte survenait.

Pour une bonne installation au Vanuatu, France Volontaires est en cours de rédaction du Guide d’accueil du volontaire. Source d’information précieuse, ce guide vous permettra de vous familiariser avec votre pays d’accueil. Il contiendra de nombreuses informations concrètes et pratiques afin de vous aider à préparer avec plus de sérénité votre projet d’expatriation et à faciliter votre insertion durant vos premières semaines au Vanuatu.

Contact

Sophie SOEJITNO

Responsable de l’espace volontariats du Vanuatu
[email protected]

Julie KIEFFER

Chargé d’appui à l’Espace Volontariats du Vanuatu
[email protected]

Portraits de volontaires

Témoignages

C’est à Port-Vila qu’Amel a posé ses valises en janvier 2020 pour réaliser une mission de service civique auprès du Comité national olympique du Vanuatu. Une expérience réussie qu’elle a prolongée avec un volontariat de solidarité internationale. Elle nous raconte son expérience.

Amel
Service Civique

Léo est un volontaire de solidarité international au sein du musée national, Vanuatu Kaljoral Senta à Port Vila. Il raconte sa mission à distance depuis Nouméa durant la crise sanitaire Covid-19 avant de poursuivre ses études.

Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Cet article est issu du site de France TV Info, paru le 27/10/2016.

Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Les partenaires de France Volontaires au Vanuatu